in ,

Top départ pour la FIL

De gauche à droite: Dama Dramani, Selom Klassou et
De gauche à droite: Dama Dramani, Selom Klassou et Bernadette Legzim-Balouki

En ce 21ème siècle, l’ère des technologies de l’information et de communication, nul ne veut passer sous silence. Le Togo ne serait pas du reste, même dans le monde des affaires, le numérique a toute sa place.

C’est ce qu’indique le thème de la messe commerciale ouverte depuis le vendredi 24 novembre au Centre togolais des Expositions et Foires de Lomé (Cetef-Lomé). Le chef du Gouvernement togolais, M. Selom Klassou a donné le ton de départ officiel ce  lundi 27 novembre avec la coupure symbolique de ruban.

Le numérique devient un outil incontournable au service des affaires. « Que cela soit dans les finances, le transport aérien, l’agriculture, l’industrie, le domaine maritime et portuaire, le commerce, l’éducation et la santé, le numérique s’invite, non seulement pour permettre à l’acteur économique d’accroître la rentabilité ou la productivité de son entreprise, mais surtout pour faciliter la vie au consommateur », a expliqué Mme Bernadette Legzim-Balouki, ministre du Commerce et de la Promotion.

Plus de 300.000 visiteurs et plus de 1000 exposants feront connaissance à cette 14ème édition de la foire internationale de Lomé. L’Egypte, le Ghana, la France, l’Inde, le Pakistan, les Philippines sont entre autres les pays participants en dehors du Togo.


Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Lucia Allah-Assogba remporte le Prix « Jeune entrepreneur(e) francophone »

PYAG et JfYA : les ambitieux programmes du président Akinwumi Adesina pour la jeunesse africaine