La transpiration au niveau des zones intimes est un sujet tabou. Elle existe pourtant au même titre que l’hypersudation des aisselles, des mains ou encore du visage. Quelles en sont les causes ? Comment y remédier ? Voici quatre (4) moyens simples pour en venir à bout.

Transpiration, intime, MediaSite.fr, Transpiration intime, excessive, les causes, Règles d’hygiène,  Transpiration intime excessive : les causes

-- Publicité L-FRII --

La transpiration excessive au niveau des fesses, de l’aine ou encore de l’entrecuisse, peut se révéler gênante : outre les auréoles qu’elle peut créer sur les vêtements, les irritations dues aux frottements avec le tissu, elle s’accompagne parfois d’odeurs nauséabondes.

Quelle est son origine ? Le facteur déclencheur principal est le stress. En effet, les glandes sudoripares sont très sensibles à l’état émotionnel de la personne. Autre facteur : la chaleur (externe ou engendrée par l’effort physique) associée au port de vêtements qui ne permet pas une bonne respiration de la peau.

Règles d’hygiène à observer pour lutter contre la transpiration excessive

*Le stress étant le principal responsable de la sudation, la personne devra essayer de le réguler : méditation et yoga peuvent l’y aider.

*Sur le plan de l’hygiène, il convient de se doucher 1 à 2 fois par jour, avec un gel douche au pH neutre ou un savon au millepertuis (plante reconnue pour ses vertus anti-transpirantes).

*En journée, il est possible d’utiliser des lingettes intimes, mais de façon discrétionnaire.

*Il convient de fuir les vêtements trop serrés, de même que les sous-vêtements synthétiques, lesquels ne laissent pas respirer la peau. On leur préférera le coton.

Avec MediaSite

La Rédaction