Triller offre à ses stars une vie luxueuse

Voitures de luxe, manoir à Los Angeles, cuisine raffinée et argent. C’est le quotidien des meilleurs influenceurs de TikTok financés par l’application concurrente Triller. Lorsque Charli d’Amelio, la star la plus suivie de TikTok (plus de 90 millions d’abonnés), a annoncé qu’elle rejoindrait Triller, la société lui a fourni une Rolls-Royce noire louée avec une plaque «Triller», raconte le «New York Times».

Les influenceurs approchés n’ont pas l’obligation de quitter TikTok, mais doivent juste publier deux fois plus sur Triller. «Elles ont toutes les deux leur avantage», résume Noah Beck, 19 ans, présent sur les deux applications.

 

De son côté, Ryan Kavanaugh, propriétaire majoritaire de l’application, promet de meilleurs revenus: «Disons qu’un TikToker va toucher 300 000 dollars sur un contrat avec TikTok. Avec nous, il gagnera probablement 2 millions de dollars.»

 

Avec Donald Trump et son million d’abonnés et des artistes comme Marshmellow et Lil Wayne, Triller a parié sur le bannissement, toujours en suspens, de TikTok sur sol américain. Son propriétaire veut désormais se démarquer de la modération faite par Facebook et TikTok, notamment face aux adeptes des théories complotistes. «J’ai personnellement un gros problème avec les entreprises de technologie qui font les arbitres de la vérité», plaide Ryan Kavanaugh.

Plus d'articles
Eudoxie Yao fait une curieuse révélation sur Didier Drogba