in

Triste sort d’un jeune de 28 ans reconnu coupable du meurtre d’un albinos

Image d'illustration

Un jeune homme de 28 ans a été condamné à mort pour avoir tué un albinos âgé de 19 ans pour s’enrichir, en Malawi. Devant le tribunal, le meurtrier a avoué qu’il voulait suivre les instructions d’un sorcier du Mozambique voisin, rapporte la BBC.

Albinos, Malawi, Mclean Kamwambe, meurtrier
Image d’illustration

« La peine de mort est appropriée, car elle reflète le sentiment de justice dans ces circonstances », a déclaré le juge Mclean Kamwambe, à la Haute Cour du Malawi.

Selon lui, les meurtres et les enlèvements d’albinos enregistrés depuis 2014 avaient entaché l’image du pays, le réduisant à « un état de terreur ». Il dit avoir pris cette décision de justice pour envoyer un avertissement sévère aux délinquants potentiels.

Dans les zones rurales du Malawi, réputé être l’un des pays les plus pauvres, la croyance en la sorcellerie est très répandue. Ce qui favorise les meurtres rituels ciblant particulièrement les personnes atteintes d’albinisme dont on croit que les parties du corps peuvent augmenter la richesse.

Lire aussi Togo-Industrie : un nouveau défi pour ‘JUS DELICE’

Au cours des 10 dernières années, plus de 700 cas d’attaques visant des Albinos ont été répertoriés dans 28 pays d’Afrique subsaharienne, a déclaré en mars dernier, une experte des droits de l’homme de l’ONU.

« Et encore ne s’agit-il que des cas rapportés », a souligné Ikponwosa Ero, l’Experte indépendante des Nations Unies sur l’exercice des droits de l’homme par les personnes atteintes d’albinisme.

Le Malawi a modifié sa loi de 2016 sur l’anatomie afin de mieux encadrer les questions relatives à la possession de tissus humains et d’établir des peines sévères, nous précise ce rapport de l’ONU.

Selon ce même rapport, bien que les peines prononcées au Malawi manquent de cohérence, il convient de noter que la majorité des affaires d’agression de personnes atteintes d’albinisme qui font l’objet de poursuites aboutissent à une condamnation. Sur 45 affaires, 38 ont donné lieu à des condamnations et trois à des acquittements. Toutefois, en comparant le nombre d’affaires enregistrées et le nombre d’affaires menées à leur terme, la majorité des crimes demeurent non élucidés en raison des insuffisances de la justice.

Lire aussi RDC : dix choses à savoir sur Jeanine Mabunda, nouvelle présidente de l’Assemblée nationale

L’albinisme est une maladie génétique relativement rare et non contagieuse due à l’absence du gène responsable de la production de mélanine, qui entraîne une dépigmentation partielle ou totale de la peau, souvent considérée comme une peau « blanche ». Cette maladie touche des millions de personnes dans le monde entier, indépendamment de leur appartenance ethnique ou de leur sexe.

sous-préfet, prostituée, coma

Nigeria: Jenny ou l’histoire d’une jeune femme arrêtée pour prostitution, puis violée par des forces de l’ordre

Togo/Appel à projet citoyen 2019 : les candidatures sont ouvertes