Trop de vains discours, passons à l’acte !

Trop de vains discours, passons à l’acte‘’Financer notre avenir’’, c’est ainsi que s’intitule le projet lancé par le Mouvement Action 2015 au d’une conférence de presse tenue ce samedi 11 juillet à Lomé.

Une rencontre qui a permis aux promoteurs de ce mouvement d’éclairer la conscience collective sur les enjeux des grands rendez-vous internationaux (conférences et rencontres) et sur les retombées que devraient en tirer les nations africaines.

Selon M. Raoul Kéréya, coordonnateur national du mouvement au Togo, cette rencontre permettra « d’informer la population sur le sommet que constitue celui d’Addis-Abeba sur le financement du développement. Il s’agit donc de rappeler aux dirigeants qu’il est temps qu’ils mettent en pratique les accords qu’ils prennent lors des sommets de ce genre(…) et de faire des engagements qu’ils prennent lors de ces rencontres, des actions concrètes sur le terrain. »

Action 2015 a pour but donc «(…) d’inviter les gens à se démarquer des discours trop théoriques pour aller vers la pratique. Il s’agit aussi d’éveiller la conscience de la population sur ce qui se passe là-bas pour qu’au retour des dirigeants, des comptes puissent leur être demandés. » , conclut -il

Rappelons que le mouvement Action 2015 est un mouvement international qui regroupe des organisations et réseaux interconfessionnels œuvrant en faveur de l’environnement et du développement humain.

Pap Jo.

Plus d'articles
Meurtre d’un jeune homme à Lomé : une prêtresse vodou soupçonnée