« Trop peu d’expérience professionnelle », « je ne remplis pas toutes les exigences du poste » …. Je passe à autre chose ?

Ce dont plusieurs personnes se plaignent quand il s’agit d’offres d’emploi, ce sont les exigences des employeurs surtout en ce qui concerne le nombre d’années d’expérience professionnelle : 3 ans, 5 ans ou 10 ans d’expérience. Et là, comme beaucoup d’autres, on se dit : « si ces entreprises ne donnent pas de chance aux jeunes diplômés, où pensent-elles que ceux-ci iront acquérir les 3 ans d’expérience à vendre après… ».

Cependant, la bonne nouvelle est que toutes les entreprises ne sont pas comme ça et qu’il ne faut pas forcément faire 3 ans de stage dans une entreprise pour espérer être recruté.

Quelle attitude avons-nous généralement quand nous cherchons un emploi (et ça vaut pour les demandes de bourse, appels à candidatures, recherches de business pour les entrepreneurs, etc…) ? Souvent, lorsque les offres se présentent avec de multiples exigences notamment en termes d’expérience ou d’âge minimum, la tendance est de se dire automatiquement qu’on est disqualifié et point final… l’histoire s’arrête là.

D’autres personnes dans la même situation adoptent une autre attitude. Elles postulent quand même. Même si l’offre requiert 5 ans d’expérience et que la personne n’a « que » 3 ans d’expérience ou que l’offre requiert 2 ans d’expérience et qu’elle n’en a pas encore à part les stages en entreprise. Et c’est la meilleure attitude à avoir. Pourquoi ?

Lire la suite ici.

Plus d'articles
FJE 2014, étape 2 : cap sur KARA