Une personne se donne la mort toutes les 40 secondes au monde et 800 mille suicides sont commis chaque année selon l’OMS.

Pour inverser cette tendance très alarmante, la communauté internationale a placé la célébration de la journée mondiale de la santé mentale ce 10 octobre autour du thème « priorité à la prévention du suicide ». Au Togo, une conférence a donné le ton des activités marquant la célébration.



Organisé par Handicap International en collaboration avec les différentes structures qui œuvrent pour le bien-être des personnes en situation de détresse psycho-sociale ou souffrant d’un trouble de la santé mentale, cette conférence débat a été un cadre de convergence des actions pour mieux affronter les problèmes de la santé mentale.

Lire aussi : Togo / Concours d’entrée à l’ENA : la liste des candidats retenus disponible

C’est donc une occasion pour l’unicité d’actions contre la stigmatisation et la marginalisation des personnes en situation de malade mentale qui sont souvent cause des suicides.

Toute personne bien portante est une potentielle victime de la maladie mentale. Les personnes en situation de maladie mentale doivent donc être traitées avec plus d’égard.

La consommation des substances psychoactives et la dépendance à l’alcool sont souvent cause des maladies mentales.