Trump estime qu’un vaccin devrait porter son nom ; le mot choisi

L’ancien président américain Donald Trump aime toujours autant être à la page !

A l’occasion d’un discours prononcé devant les instances du parti républicain à Mar-a-Lago, la résidence du milliardaire en Floride, tout en réitérant ces allégations non prouvées de fraude électorale lors de l’élection présidentielle de novembre dernier, il a estimé qu’un des vaccins contre le coronavirus, dont il s’est attribué le mérite de l’avoir développé, devrait porter son nom, rapporte The Washington Post.

«Ils devraient l’appeler ’Trumpcine», a-t-il déclaré sans manquer de faire l’éloge de la gestion de la pandémie par son gouvernement, bien qu’il soit resté particulièrement silencieux sur les plus d’un demi-million de morts du coronavirus aux Etats-Unis.

Le nombre d’infections et de décès a sensiblement diminué depuis la campagne de vaccination massive qui a débuté après la passation de pouvoir à Washington, rapporte Metrotime.

Plus d'articles
Les Nations unies disent enfin non à cette pratique dégradante pour la gent féminine