Donald Trump a annoncé vendredi qu’il renonçait « temporairement » à classer les cartels mexicains de la drogue comme «organisation terroriste», à la demande du président du Mexique Andres Manuel Lopez Obrador.

Togo / Grand marché de Lomé : une partie d’Agbadahonou brûlée

IFT

« Tout le travail nécessaire a été accompli pour classer les cartels mexicains comme organisations terroristes, d’un point de vue légal, nous sommes prêts à le faire », a écrit le président américain sur Twitter.

Instagram : l’application, désormais interdite aux moins de 13 ans

« Cependant, à la demande d’un homme que j’apprécie et respecte, et qui a si bien travaillé avec nous, le président Andres Manuel Lopez Obrador, nous allons temporairement renoncer à cette désignation et renforcer nos efforts communs pour lutter efficacement contre ces organisations dangereuses qui ne cessent de grossir !», a-t-il ajouté.

Une décision saluée vendredi sur Twitter par le ministre mexicain des Affaires étrangères Marcelo Ebrard. « La coopération l’a emporté et ouvre la voie à de bons résultats », a-t-il écrit.

Togo : le Palais de Lomé s’ouvre au public

Donald Trump avait évoqué l’éventualité de classer comme « organisation terroriste » les cartels mexicains, dans un entretien téléphonique diffusé le 26 novembre sur le site Internet du journaliste conservateur Bill O’Reilly. « Les désignations ne sont pas si faciles, il y a tout un processus et nous sommes en plein dans ce processus », avait-il expliqué.