in ,

Trump va sauver Tik Tok !

Les 90 jours donnés par le Président américain, Donald Trump pour la suspension définitive des services de Tik Tok aux Etats-unis, devraient échoir ce dimanche 20 septembre 2020. Mais les choses viennent de prendre une autre tournure. Trump accepte de sauver Tik Tok.

Donald Trump se satisfait de concessions faites par ByteDance, holding chinois de cette application qui permet d’échanger des vidéos sur Internet.

En conséquence, Oracle, géant américain des logiciels, et Walmart, leader de la distribution à bas prix, vont entrer dans le capital de TikTok Global.

Grand P : d’où lui vient son surnom ?

La Maison blanche estime que les conditions proposées par les nouveaux partenaires de ByteDance vont permettre d’empêcher le gouvernement chinois d’accéder aux données personnelles de quelque 100 millions d’Américains.

En outre, le compromis est accepté parce que des fonds américains se trouvent être déjà actionnaires à 40 % de ByteDance, qui va toujours détenir les 80 % de Tik Tok.

Voici pourquoi Donald Trump envisage le prix Nobel de la Paix

Par ailleurs, cette solution qui n’a pas encore été validée par Pékin, ne résout pas le problème de Tencent Holding, autre géant chinois du numérique. 

Son application WeChat tombait toujours dimanche soir sous le coup de l’ultimatum de la Maison blanche, pour les mêmes raisons que celles invoquées à propos de TikTok.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

France / Cathédrale Notre-dame : les experts forestiers se prononcent sur la nouvelle charpente en chêne

USA : un professeur suspendu pour cette “petite” confusion