in ,

Tsévié aura une usine ultramoderne de transformation d’ananas

Après la levée de 2,6 millions d’euros (1,7 milliard de Fcfa) auprès des investisseurs, la société togolaise Jus Délice est à pied d’œuvre pour l’installation de son usine à Tsévié (35 km au nord de Lomé).

Marc Vizy, Gustav Bakoundah, Jean-Paul Cassin, Jus Délice, Bonabio, Moringa, Jus Délice, ananas, usine, Tsévié, LoméJus Délice est le résultat d’un partenariat franco-togolais. Elle est spécialisée dans la production du pur jus d’ananas haut de gamme, pressé à partir d’ananas bio frais.

Elle bénéficie des expertises technique de Bonabio, leader français de l’importation de fruits tropicaux bio, et financière du fonds français d’investissement Moringa.

A l’ouverture, ce sont des milliers de Togolais qui travailleront dans cette industrie qui dispose de l’agrément zone franche et qui exportera l’intégralité de son jus d’ananas bio vers le marché européen. Un débouché pour les 600 000 tonnes d’ananas produits par des milliers de paysans togolais chaque année sur le territoire national.

Marc Vizy, Gustav Bakoundah, Jean-Paul Cassin, Jus Délice, Bonabio, Moringa, Jus Délice, ananas, usine, Tsévié, Lomé
Vue partielle du chantier

Le chantier de l’usine, en construction, a reçu, ce lundi 19 novembre, la visite de l’Ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy. Il avait à ses côtés Gustav Bakoundah et Jean-Paul Cassin, respectivement Président et Directeur général de Jus Délice.

Marc Vizy, Gustav Bakoundah, Jean-Paul Cassin, Jus Délice, Bonabio, Moringa, Jus Délice, ananas, usine, Tsévié, Lomé
Le diplomate français Marc Vizy (à gauche)

L’objectif de cette visite du diplomate français est de constater l’évolution des travaux de l’installation de cette entreprise.

Premier ministre gabonais, Julien Nkoghe Bekale, Gabon, Vacance du pouvoir, Ali Bongo Ondimba

Gabon : le Président Ali Bongo retrouve progressivement ses moyens

Allègement fiscal, OTR, Commissaire Général, impôt, Togo, Togolais, Office Togolais des Recettes,

Allègement fiscal de l’OTR cette fin d’année : voici ce qu’il faut savoir