« Tu ne seras jamais la femme de Ténor », Eunice Zunon agressée

L’histoire d’amour entre l’artiste Ténor et l’animatrice ivoirienne Eunice Zunon intéresse beaucoup les Camerounais, même ceux de la diaspora.

L’artiste One Love, vivant en France depuis plusieurs années s’invite dans les passions et les commentaires que suscitent cette histoire d’amour. Dans une publication ce dimanche, il adresse un message à l’animatrice ivoirienne. Ci-dessous, la tribune de One Love.

“Eunice Zunon , tu ne seras jamais la femme de Ténor ! Ce n’est pas parce que Indira Baboke te laisse faire ton boucan depuis là que tu crois que tu es arrivée hein ! Indira n’est pas une fille dispersée. Elle veut et doit d’abord finir ses études avant de venir récupérer son gars, son mari.

Et puis même hein, c’est parce qu’elle a la crainte de Dieu et qu’on ne “Fait pas” avant le mariage dans leur église que Ténor a même d’abord fui. Tu crois que, qui a fait sortir ténor de prison !

Il est même go là-bas parce qu’elle était énervée et lui avait dit :“Que ton Ivoirienne te sorte alors de là”. Mais comme c’est une bonne petite fille et qu’elle a beaucoup d’amour pour son gars elle s’est calmée. Ténor n’aime pas la patience ! Il est trop pressé dans la vie et ça énerve. Ça énerve Indira grave mais bon, elle laisse tout à Dieu…

Eunice Zunon, tu te vantes partout que c’est toi qui a fait changer Ténor ? Tu n’as pas honte de mentir ? Ce n’est pas Indira qui avait emmené Ténor à l’église et c’est là où sa transformation physique a débuté ? Nous les Camerounais on n’aime pas les femmes qui font le bruit, qui bavardent trop, qui gesticulent !

Ne vois pas Indira calme comme elle est là ! C’est une Lionne Indomptable et en plus, elle est mille fois plus belle que toi et a plus d’argent que toi. Regarde même ce que tu portes sur ta tête ! Tu ne peux pas te contacter tissages, tresses esthétique bordeaux pour qu’elle te livre de belles perruques ?

En tout cas, fais ton petit bruit-là, mais tu ne seras jamais notre belle-sœur. Pas ce que, Georgette a fait à notre Nathalie Koah on a laissé ! Désormais, c’est la Camerounaise d’abord. En plus, la go arrive à paname depuis hier jusqu’à elle go manger au restaurant sans m’appeler, sans m’inviter. 

Similaires