La femme du dernier président tunisien Beji Caid Essebsi est morte ce dimanche 14 septembre alors qu’a précisément lieu l’élection présidentielle visant à trouver un successeur à celui qui est décédé en juillet dernier à l’âge de 92 ans.

Lire aussi : Togo : Le Prof Kako Nubukpo annonce son retour sur la scène



Chadlia Farhat s’est éteinte à l’âge de 83 ans, selon l’agence de presse étatique TAP, qui ne donne pas davantage de détails. Son fils, Hafedh, a confirmé ce décès sur sa page Facebook.

La veuve d’Essebsi est morte à l’hôpital militaire de Tunis où elle avait été emmenée samedi après un souci de santé non spécifié, à en croire les médias locaux.

Lire aussi : [Vidéo] Chioma a dit ‘Oui’ à la superstar Davido ce jeudi soir !

Prévue en décembre, l’élection présidentielle a été avancée après le décès, en juillet dernier, du premier président démocratiquement élu du pays.

Avec Lesoir.be