in

Twitter, contraint de modifier ses conditions générales d’utilisation

Twitter va à l’encontre de ‘fake news’ en bloquant plus de 70 millions comptesAprès une plainte déposée contre Twitter par l’UFC-Que, le réseau social a été condamné à supprimer des clauses abusives par le tribunal de grande instance de Paris.

L’association de défense des droits des consommateurs est heureuse du jugement rendu après une procédure ouverte il y a quatre (4) ans. L’UFC-Que est engagé dans la protection des droits des consommateurs et en particulier la maîtrise de leurs données personnelles lors de l’utilisation des principaux réseaux sociaux.

L’association a adressé un communiqué dans lequel elle exprime sa joie après avoir obtenu gain de cause contre Twitter. Le réseau social devra modifier ses conditions générales d’utilisation et supprimer 250 clauses abusives et/ou illicites présentes dans ses différents règlements, ainsi en a décidé le tribunal de grande instance de Paris.

Plus d’exploitation commerciale sur les photos et tweets des utilisateurs, via la publicité, à moins qu’ils donnent leur accord. Voilà entre autres, les mesures auxquelles devra se plier le géant Américain.

Outre cette décision, Twitter est tenu de verser une amende de 30 000 euros pour préjudice moral porté à l’intérêt collectif. Cependant, pour l’association, cette sanction est « insignifiante pour le réseau social, qui a généré en 2017 un chiffre d’affaires mondial de 2,1 milliards de dollars (sans toutefois dégager de bénéfices) ». Une chose réjouit l’UFC-Que, c’est la portée de cette décision.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Journée internationale de la Jeunesse 2018 : des espaces sécurisés sont réservés pour les jeunes

La mort se propage à cette vitesse, selon des chercheurs

La mort se propage à cette vitesse, selon des chercheurs