in

UEFA : de nouvelles règles avant la Ligue des champions

Tout club a pour rêve de participer à la Ligue des Champions. Cette compétition, organisée par l’UEFA, permet de jauger la grandeur du club dans le football européen. Dans un communiqué, l’UEFA a ratifié la modification de la règle 14 pour clarifier qu’une infraction (empiétement) du gardien de but n’est pas pénalisée si un penalty rate le but ou rebondit sur la barre (sans touche du gardien de but) à moins que l’infraction n’affecte clairement le kicker (le joueur qui tire le ballon)

Il bat un record assez insolite et se fait interpeller par la police

 

« La plupart des empiétements des gardiens de but résultent d’une mauvaise anticipation de sa part et les petites fautes sont désormais davantage détectées avec la technologie, avec l’arbitre assistant vidéo » a expliqué l’arbitre en chef de l’UEFA Roberto Rosetti. Le changement de la Règle 10 stipule que pour les matchs qui nécessitent une séance de tirs au but, les cartons jaunes ne seront plus reportés dans l’exercice. Cela s’applique à tous les joueurs, mais est particulièrement pertinent pour les gardiens de but, qui font face à un examen plus minutieux pendant les séances de pénalty.

PSG : Neymar plus fort que Zlatan Ibrahimovic !

 

« Selon l’IFAB et selon les lois du jeu, les tirs au but du point de pénalty ne font pas partie du match, c’est juste un moyen de déterminer le vainqueur du match. Donc, pour le moment, si le gardien de but a un carton jaune pendant le match, ou le match de prolongation, et qu’il empiète sur les tirs au but, bien sûr, alors il doit être expulsé. Cela serait plus susceptible de se produire maintenant avec la VAR, et le gardien de but peut être pénalisé plus que les autres joueurs. Nous pensons que c’est un bon et important changement » a déclaré Rosetti.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Piqué sur la langue par une guêpe, il succombe

Burkina Faso / 60 ans d’indépendance : le message du président Roch Kaboré