UEMOA : Le Togo performant en matière de réformes communautaires

Après trois années consécutives de résultats encourageants en matière de mise en œuvre des réformes communautaires au sein de l’Uemoa, le Togo a maintenu le cap en 2021.

Au terme de la revue technique effectuée en fin d’année dernière, le pays ressort avec un taux d’exécution de plus de 78%.

Les résultats ont été présentés mardi à Lomé au Premier ministre par le Président de la Commission de l’Union, puis aux différents acteurs impliqués, lors des travaux de la 7ème revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’organisation au Togo.

Il s’agit d’une performance remarquable”, a noté Abdoulaye Diop, lors de l’audience à la Primature. Et de poursuivre : “Le Togo est, et reste un pays performant en matière de mise en œuvre des politiques, réformes et exécution des programmes de l’Union. La commission félicite le gouvernement pour les réformes et les acquis importants obtenus en matière de gouvernance économique et convergence, marchés publics, lutte contre le blanchiment, surveillance multilatérale, finances publiques”.

Pour le ministre de l’économie et des finances, “Ces résultats obtenus confirment l’engagement soutenu des autorités togolaises dans la mise en œuvre desdites réformes, bien que certains textes restent à être transposés ou appliqués”.

Et si l’année 2021 a enregistré d’importantes réformes, “la réforme phare mise en œuvre, qui est au cœur de la gestion des finances publiques, est afférente à la gestion axée sur les résultats, notamment la mise en œuvre et l’exécution du budget de l’Etat en mode programme démarrée en janvier 2021 au Togo”.

De 2018 à 2021, le pays a enregistré une progression moyenne annuelle de 7% dans la mise en oeuvre des réformes communautaires (64% à 78,2%).

Similaires