Ukraine : réception des premières doses de vaccin anti-Covid

Après des atermoiements consécutifs et de nombreuses critiques, ce mardi 23 février, l’Ukraine a réussi à se faire livrer ses premières doses de vaccins anti-Covid tout en espérant pouvoir rapidement débuter sa campagne d’inoculation. « Nous allons commencer la vaccination ASAP » (dans les plus brefs délais), a promis sur Twitter le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Ainsi, 500.000 doses du vaccin AstraZeneca produits par le Serum Institute of India et vendus sous l’appellation ‘‘Covishield’’ sont arrivés dans la matinée à l’aéroport Boryspil de Kiev, a annoncé à l’AFP le ministère ukrainien de la Santé. « Nous allons dédouaner la cargaison d’urgence et le vaccin sera envoyé dans les régions », a pour sa part affirmé le ministre de la Santé Maksym Stepanov.

Ce dernier, qui en personne est allé en Inde pour encadrer l’importation du lot de Covishield, a la tâche de définir le calendrier et la stratégie de vaccination de son pays pendant une conférence de presse mardi après-midi.

Ex-république soviétique de près de 40 millions d’âmes faisant partie des pays les plus pauvres de l’Europe, l’Ukraine a enregistré à ce jour plus d’1,3 million de cas de Covid-19 avec plus de 25.000 morts. Ce qui fait que les autorités ont été très fustigées pour avoir échoué à acquérir des vaccins plus tôt.

Au départ, le gouvernement avait prévu le lancement de la campagne de vaccination pour la mi-février avec le produit de Pfizer/BioNTech offert dans le cadre du programme onusien Covax. Dorénavant, des médias ukrainiens évoquent la livraison des premières doses de ce vaccin début mars.

Pour ce qui est du président Zelensky, l’homme d’Etat accuse la concurrence des pays riches pour ces difficultés d’approvisionnement et s’est dit ouvert à l’aide européenne.

Avec lavenir.net

Plus d'articles
Fally Ipupa parle de sa relation avec Dadju