La FIFA poursuit son opération Mani pulite (en français « Mains propres »). Sa dernière victime est un ancien arbitre togolais, écrit afrikinfosport.com.

L’arbitre togolais a été suspendu à vie pour corruption, a indiqué un communiqué envoyé mercredi aux Médias par la FIFA.



Pour avoir accepté des pots-de-vin afin de manipuler les résultats de matchs, dans le cadre du vaste réseau de paris truqués mis sur pied par le Singapourien Wilson Raj Perumal, le togolais Kokou Hougnimon Fagla vient d’être suspendu.

Lire aussi: L’attaquant Togolais Fodoh Laba entre dans l’histoire du RS Berkane avec un nouveau record 

Cette décision de la commission d’éthique indépendante de l’instance internationale condamne également monsieur Fagla à une amende de 3000 francs suisses.

La chambre de jugement motivant sa décision, a également  précisé que M. Fagla avait enfreint l’article 11 (corruption) de l’édition 2009 du code d’éthique de la FIFA et l’a interdit à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre), aux niveaux national et international.