Un athlète kényan sacrifie sa victoire pour aider un adversaire en détresse

La victoire du coeur. Le 26 mai dernier, alors qu’il était sur le point de remporter les 10 km de l’Okpekpe International Race, une course qui avait lieu au Nigéria, l’athlète kényan Simon Cheprot a sacrifié sa victoire pour aider un autre courreur en train de s’effondrer.

Le jeune athlète de 25 ans, spécialiste des courses de fond, était à deux doigts de franchir la ligne d’arrivée lorsque son compatriote, Kenneth Kipkemoi, 34 ans, s’est littéralement écroulé sur la piste.

Lire aussi : Togo – Média : programme des obsèques de Sonia Evelyne Amegandji

 Sans même réfléchir, Simon Cheprot s’est alors immédiatement arrêté pour attraper son camarade et le traîner à bras-le-corps sur la dernière ligne droite, avant d’appeler les secours.

Sous les ovations du public, l’athlète au coeur d’or a ainsi délibérément laissé échapper sa médaille d’or pour accomplir un acte totalement désintéressé, véritable symbole de l’esprit sportif.

Son geste a été d’autant plus salué que Cheprot, vainqueur de l’édition 2016 de l’Okpekpe Race, aurait pu être le premier athlète à remporter deux fois la compétition, depuis sa création en 2013.

« S’il n’a pas remporté de médaille cette fois, il est de toute façon devenu un héros et un exemple », a résumé Mike Itemuagbor, le promoteur de l’événement.

Rebondissement : Renault envisage de poursuivre Carlos Ghosn pour d’autres dépenses suspectes

Emu par son histoire, Simon Cheprot a été récompensé de 10.000 dollars (environ 8.800 euros, ndlr) offerts par un politicien local.

Une consolation certes bienvenue mais incomparable à la leçon d’humanité qu’il a offerte au monde entier.

Avec Cnews

Plus d'articles
Roi de Thaïlande : sa maîtresse empêtrée dans un nouveau scandale