Le collectif végan Almas Veganas, défendant les droits des animaux, a décidé de protéger les poules des «abus se3uels» pratiqués par les coqs, selon les membres du mouvement basé à Gérone, en Catalogne. Ils ont diffusé une vidéo devenue virale, qui a suscité une polémique parmi les internautes.

Lire aussi : Nigeria : la mariée tombe évanouie après les révélations de l’ex-copine de son fiancé le jour du mariage



Les gallinacées sont souvent violées dans les poulaillers, c’est pourquoi les femelles doivent être séparées des mâles, estiment-ils. La vidéo commence avec des membres du mouvement cassant des œufs et les jetant par terre pour les donner à manger à deux poules.

Lire aussi : MMA : une nouvelle victoire pour le Togolais Zeus !

Selon ces derniers, étant donné que la pondeuse de leur sanctuaire est génétiquement modifiée et qu’elle pond en permanence un nombre important d’œufs tout en souffrant de carence en calcium, elle peut compenser ce déficit en mangeant ses propres œufs qui, d’ailleurs, ne sont pas fécondés. C’est aussi pour améliorer la santé des poules que le collectif végan opte pour cette séparation.

Lire aussi : Togo : Keaz, votre banque clé en main d’Orabank

Pour montrer comment une poule peut être violée, un autre collectif a plus tard publié une autre vidéo montrant comment un groupe de coqs s’accouplent à tour de rôle avec une poule.

 Les membres du collectif ont également annoncé qu’ils envisageaient de stériliser les poules pour mettre fin aux «viols».

Lire aussi : Un système d’exploitation russe pour remplacer Google sur les téléphones Huawei

Les commentaires pour les deux vidéos sont désactivés sur YouTube.

Avec Sputnik