in ,

Un coq tue un policier : voici ce qui s’est passé

Aux Philippines, un policier a été blessé à la cuisse alors qu’il essayait d’arrêter un combat de coqs, rapporte Afrique Showbiz ce jeudi 29 octobre 2020.

L’artère fémorale du policier a été sectionnée par l’ergot du coq, lequel est armé d’une lame en acier. Transféré à l’hôpital, il a succombé à sa blessure quelques moments plus tard.

« C’est la première fois en 25ans de carrière que je perds un homme à cause de l’éperon d’un coq », a déploré le Colonel Arnel Apud, chef de la police de Province.

Pour rappel, les combats de coqs sont interdits aux Philippines depuis l’apparition du Coronavirus, ceci pour enrayer l’épidémie.




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

FC Barcelone : Le retour de Neymar exigé par Lionel Messi ? La réponse !

Malaisie : “les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français”, estime un ex-Premier ministre