in ,

Un détenu en semi-liberté oublie de rentrer en prison et se fait rattraper

Un détenu de la maison d’arrêt de Bar-le-Duc (Meuse) n’est pas revenu dans sa cellule le mercredi 21 octobre dernier. Il risque désormais d’être incarcéré dans un centre de détention près de Paris, relate L’Est républicain.

L’homme bénéficiait, depuis le jeudi 10 septembre, d’une mesure de semi-liberté et avait l’obligation de se trouver dans la maison d’arrêt chaque jour à compter de 17h05. Mais le mercredi 21 octobre, ce trentenaire n’est pas rentré dans sa cellule.

Sa cavale n’a cependant duré que trois jours, le détenu ayant été interpellé à Paris le 24 octobre dans la soirée. Le fuyard sera jugé ce lundi selon la procédure de comparution immédiate, le parquet de Paris ayant été saisi de l’affaire.

Dans le cas où le jeune homme ne serait pas condamné à de la prison ferme et où un mandat de dépôt à son encontre ne serait pas livré, il pourrait néanmoins être mis sous les verrous pour purger le reste de sa peine. Le parquet de Bar-le-Duc a en effet pour sa part saisi le juge d’application des peines au sujet de ces manquements, dans le but de suspendre la mesure de semi-liberté.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Brad Pitt : polémique autour de la relation amoureuse de l’acteur américain

LDC : Habib Beye se prononce sur la situation sombre au PSG