in

Un document prouve que Jordan a menti pendant “The Last Dance”

Michael Jordan a assuré, dans le documentaire “The Last Dance” retraçant sa carrière, qu’il n’avait pas mis son veto à la présence d’Isiah Thomas dans l’équipe des Etats-Unis aux JO 1992. Un document audio dément sa version.

Michael Jordan ne tire pas que des bénéfices du documentaire “The Last Dance”, consacré à sa carrière par Netflix. La star des Bulls s’est attiré les critiques de plusieurs de ses anciens coéquipiers comme Horace Grant ou Scottie Pippen. Il est désormais accusé d’avoir menti.

Michael Jackson : les confidences troublantes d’un ami sur ses véritables relations avec les enfants

Dans le documentaire, le mythique numéro 23 assure qu’il n’a jamais mis son veto à la présence d’Isiah Thomas dans la mythique “Dream Team” des Etats-Unis qui a remporté la médaille d’or lors des Jeux olympiques 1992. Les deux joueurs ne s’entendaient pas (on peut même parler de haine) mais “MJ” certifie, dans l’épisode 4 de The Last Dance, qu’il n’a jamais poussé pour évincer la légende de Detroit. “Vous voulez m’attribuer cela, allez-y faites vous plaisir, lâche-t-il. Mais ce n’était pas moi.”

Un document audio prouve pourtant le contraire. Dans le podcast “The Dream Team Tapes”, le journaliste sportif Jack McCallum a en effet diffusé un extrait d’une conversation qu’il a eue avec Jordan en 2011 au moment de la rédaction d’un livre sur la Dream Team. “Rod Thorne (manager général des Bulls qui a favorisé la présence des plus grandes stars de la NBA dans l’équipe, ndlr) m’a appelé, confie Jordan au journaliste. J’ai dit: ‘Rod, je ne jouerai pas si Isiah Thomas est dans l’équipe.’ Il m’en a assuré. Il m’a dit: ‘tu sais quoi? Chuck (Daly, sélectionneur) ne veut pas d’Isiah. Donc, Isiah ne fera pas partie de l’équipe’.”

Prince Harry : Il tente de se rabibocher avec les Anglais d’une drôle de manière

Dans le documentaire, l’absence de Thomas est expliquée par sa personnalité clivante qui ne plaisait pas à plusieurs joueurs du groupe. Rod Thorne a démenti il y a quelques années que Jordan ait joué un rôle. “Si cela s’est effectivement produit, cela s’est produit avec quelqu’un d’autre (que lui), avait-il confié. Il (Jordan) ne m’a rien dit à propos de Thomas et je n’avais certainement aucune raison de le mentionner non plus.”

Isiah Thomas, double vainqueur de la NBA avec Detroit (1989 et 1990) confie dans “The Last Dance” que sa non-participation aux JO est “le plus gris trou dans son CV”.

Avec BFMTV



Mercato – PSG : La date du départ de Kylian Mbappé se précise

Doja Cat : la reine de TikTok dans la tourmente après des propos racistes