Crédit photo : mondeactuel

Un employé de la morgue révèle : « J’ai couché avec plusieurs cadavres jusqu’à éjaculer »

Ndoumbe Dibobe, un Camerounais, a travaillé pendant 17 ans à la morgue de l’hôpital Laquintinie situé à Douala. Cet homme, aujourd’hui à la retraite, s’est rendu célèbre dans ce domaine. En 17 ans d’activités, a-t-il raconté, il a pratiqué sur beaucoup de corps.

 Il a dormi au milieu de ces cadavres, leur parlait fréquemment et continue de les voir et discuter avec eux. Selon lui, il travaillait avec la foi et n’a pas eu besoin d’écorces pour se protéger.

« C’est interdit de pleurer à la morgue parce que les esprits sont là et les pleurs font fuir l’esprit qui veut le calmer. » Relevant une anecdote, il a déclaré avoir réussi à ramener un mort à la vie. Ce dernier exerce en tant qu’inspecteur de police. « On l’a emmené et j’ai refusé de lui injecter du formol. Puis j’ai interdit les pleurs et chassé tout le monde. 

Je lui ai parlé et trente minutes après, il s’est réveillé ». Poursuivant ses confessions, l’homme a avoué avoir eu des relations sexuelles avec des cadavres. Il est allé jusqu’à être excité et même éjaculé en ayant des relations intimes avec ces décédés. Aujourd’hui, l’homme déclare avoir donné sa vie à Jésus et abandonné cette ancienne vie.

Avec abidjanshow.com

Plus d'articles
Gambie / Mission de la Cedeao : nouveau rebondissement dans l’affaire des gendarmes sénégalais expulsés