Un étudiant séquestré pendant une semaine pour rembourser la dette d’un ami

Un étudiant âgé de 20 ans affirme avoir été séquestré pendant près d’une semaine au Mesnil-le-Roi (Yvelines) du 26 septembre au samedi 3 octobre, rapporte Le Parisien.

L’étudiant aurait été menacé par un homme. Ce dernier serait venu chez lui avant de l’enfermer dans le sous-sol d’un immeuble de Mesnil-le-Roi. Pour être libéré, le ravisseur aurait exigé 3 000 € afin de rembourser la dette d’un ami. Le jeune homme n’aurait pas été violenté mais aurait subi une forte pression psychologique. « Durant ces six jours, il a été nourri de gâteaux ou de chips », a indiqué une source proche du dossier au quotidien régional.

Il trouve refuge chez une amie

Au bout de son sixième jour de captivité, la victime présumée aurait prétendu avoir trouvé les fonds nécessaires. Lui et son geôlier se seraient alors rendus à Marly-le-Roi. Là-bas, l’étudiant à l’université de Saint-Quentin en Yvelines se serait échappé et se serait réfugié chez une amie. Il aurait alors prévenu les forces de l’ordre, raconte le journal francilien.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Saint-Germain-en-Laye. Les policiers doivent désormais s’assurer de la véracité de l’histoire racontée par le jeune homme. Ils seront ensuite chargés de retrouver son ravisseur présumé. « Lors de ses premières déclarations, ce garçon n’a pas souhaité révéler l’origine de la dette de son ami », précise une source interrogée par nos confrères.

Avec Ouest France

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Thaïlande / Covid-19 : voici le nouveau visa d’entrée