Un homme vole et vend le dessous d’une grand-mère pour des pratiques rituelles

Friday E. est un jeune homme de 21 ans vivant dans l’État d’Ekiti au Nigeria. Il a avoué avoir volé un dessous appartenant à une grand-mère et l’a vendu à 2000 nairas.

Les policiers ont appréhendé Friday après qu’un rapport ait été fait par un membre de la famille de la vieille femme dont le sous-vêtement avait été volé. Le suspect et trois autres personnes arrêtées dans le cadre du crime ont ensuite été transférés au poste de police le même jour.

Madame A., tout en expliquant son calvaire aux journalistes, a déclaré: ” Je connais très bien Friday, car il vient généralement pour m’aider à effectuer certaines tâches domestiques à la maison. Pour le remercier, j’avais l’habitude de lui donner des repas, mais je n’ai jamais pensé qu’il pourrait le faire.

J’avais lavé mes slips et mis deux à sécher au-dehors vers 10 heures, dans le couloir de ma maison. Mais quand je suis allée les retirer le lendemain matin, j’ai découvert qu’il en manquait un, puis j’ai sonné l’alarme.

Après une série d’enquêtes, un membre de la famille a soupçonné Friday, l’a appelé et l’a exhorté à avouer son acte en promettant de ne pas être en colère contre lui. Il a finalement avoué avoir volé le dessous et c’est à ce moment-là que nous avons appelé la police pour l’arrêter.

Lire aussi : Aux États-Unis, les couples peuvent désormais choisir le sexe de leur bébé

«Lors de son arrestation, il a emmené la police chez trois garçons, affirmant que l’un d’entre eux lui avait demandé d’aller chercher le sous-vêtement et avait promis de lui donner 2 000 nairas», a-t-elle déclaré.

La famille de Madame A. a depuis engagé un avocat pour veiller à ce que l’affaire aboutisse à une conclusion logique. Ils exigent également que la police enquête sur l’affaire, inculpe Friday et les autres personnes devant un tribunal, et veille à ce que le dessous de Madame A. soit retrouvé.

Avec Netafrique

Plus d'articles
Selon une étude, 2020 aurait eu un impact positif sur les relations humaines