in

Un médecin juge “inutiles” les tests de Covid-19 dans les aéroports

La réalisation de tests massifs du Covid-19 dans les aéroports à l’arrivée des voyageurs est « généralement inutile », a déclaré le docteur Anshumen Bhagat, médecin de la National Health Service (NHS) au Royaume-Uni à l’Express. Cette conclusion découle de la durée de la période d’incubation du virus, précise-t-il. Par exemple, lorsqu’un touriste se fait tester à son arrivée après ses vacances à l’étranger, le test a peu de chances de montrer si l’individu l’a attrapé dans un supermarché local ou s’il l’avait bien avant son départ en vacances.

 

Émirats arabes unis : des chiens pour tester les voyageurs au Covid-19 dans les aéroports

En outre, l’absence de tests rapides et précis pour identifier l’infection contribue à la propagation du virus au sein des aéroports, souligne M.BhagatIl s’interroge également sur la capacité des aéroports à garantir aux voyageurs un retour en toute sécurité, « si ceux-ci ne savent pas s’ils sont infectés pendant les 48 heures suivant leur retour », car il faut attendre les résultats du test. Il serait préférable de remplacer le dépistage immédiat du Covid-19 par l’imposition d’une quarantaine à l’arrivée des voyageurs, qui ne devrait durer qu’entre quatre et huit jours. Les personnes qui vivent avec eux devraient également subir des tests après cette période. « Cela permet de respecter la période d’incubation et donc que l’infection se manifestera », explique-t-il.

 

FC Barcelone : un cadre du club atteint par la Covid-19

 

Afin de diminuer le risque de transmission du virus et d’enrayer une nouvelle vague épidémique, les responsables des transports de l’Union européenne ont mis en place fin juillet le port du masque obligatoire pour les adultes et les enfants de six ans et plus à bord des avions et dans les aéroports.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Covid-19 / Vaccin russe : le centre Gamaleïa évoque des tentatives pour débaucher ses scientifiques

La Casa de Papel saison 5 : le professeur aura un adversaire de taille