Un moyen pour prévenir les conflits

Le panel de gauche à droite : Dr Hounaké, Mme Barry,  Pr Déckon, Pr Kokoroko
Le panel de gauche à droite : Dr Hounaké, Mme Barry, Pr Déckon, Pr Kokoroko

Le Centre pour la démocratie et le développement (CDD) et le Centre de Droit Public de Lomé ont procédé ce vendredi 06 février 2015 à l’auditorium de l’Université de Lomé (UL) au lancement officiel du rapport intitulé : « La paix et la stabilité politique en Afrique de l’Ouest de 2014 à 2017: étude sur la paix, la politique, la gouvernance et les conflits au Togo ».

Ce rapport qui se veut un outil de prévention des conflits et crises au Togo en révélant leurs causes, a été présenté par un panel présidé par le Professeur Déckon, Doyen de la Faculté de Droit de l’Université de Lomé et composé du Pr Kokoroko, Directeur du Centre de Droit Public, du Dr Hounaké, enseignant-chercheur à la Faculté de Droit et de Mme Barry, chargée de programme au Centre pour la Démocratie et le Développement en présence d’éminentes personnalités du monde diplomatique, juridique, universitaire et des étudiants.

Ce rapport comprend trois parties essentielles. La première, fait état de la démocratie clivée au Togo par une classe politique tiraillée en deux camps suite à l’échec du processus de transition initié dans les années 90.

La deuxième partie du rapport met en lumière les nouvelles menaces sur le processus de développement à savoir le fort taux d’accroissement de la population jeune, les questions du chômage, les revendications syndicales et les menaces venant de la communauté de base. Ces menaces sont susceptibles de faire basculer le Togo dans la fragilité.

La troisième et dernière partie formule diverses recommandations pour la prévention ou la gestion des conflits.

Pour Dr Hounaké, l’analyse prospective de la présidentielle 2015 au regard des écueils du passé révèle que l’absence de consensus sur les cadres juridique et institutionnelle a un rôle important dans la genèse des crises post-électorales. Il importe donc que la classe politique s’accorde dans le but du vouloir vivre ensemble.

La fin de la présentation du rapport a laissé place aux questions de l’assistance suivie des apports de Me Djovi Gally et de son Excellence Nicolas Berlanga Martinez.

Notons que ce rapport sur le Togo fait partie d’une série de publications du Centre pour la Démocratie et le Développement concernant sept pays de l’Afrique de l’Ouest : Togo, Nigéria, Côte d’Ivoire, Mali, Burkina Faso, Niger et Guinée.

L’album photo ICI

 

 

 

Similaires