Un policier tue 2 adolescents afro-américains lors d’une course-poursuite (vidéo)

Les autorités américaines enquêtent sur les circonstances de la mort de deux jeunes Afro-américains à Cocoa en Floride, poursuivis par la police, a rapporté le New York Times.

Filmée par la dashcam d’une voiture de police, la vidéo de ces faits survenus le 13 novembre a été publiée par le bureau de police du comté de BrevardLes images montrent la voiture prendre en chasse un autre véhicule jusqu’à ce qu’il stoppe. Puis plusieurs policiers descendent tout en sortant leurs armes. L’un des fonctionnaires crie au chauffeur d’arrêter le moteur, mais il démarre en direction d’un policier.

Au moins huit coups de feu sont entendus. Selon la publication de la police locale, deux agents se sont lancés à la poursuite de cette voiture soupçonnée d’avoir été volée et d’avoir déjà échappé à un de leurs collègues.

En croire le sherif Weyne Ivey, les coups de feu sont qualifiés de légitime défense. Les passagers âgés de 16 et 18 ans qui se trouvaient à bord ont été touchés. Hospitalisés, ils n’ont pas survécu à leurs blessures, souligne le quotidien. La troisième personne qui se trouvait à bord n’a pas été blessée. Deux armes de poing ont été trouvées à l’intérieur, poursuit le chef de la police de l’Etat. L’enquête est toujours en cours. D’après la tante d’un des jeunes, citée par le New York Times, la voiture n’avait pas été volée.

Elle a dit avoir assisté à la scène à bord de sa voiture, a déclaré avoir suivi son neveu lorsqu’elle l’a repéré en train de fuir la police et avoir crié aux policiers de ne pas tirer. « Mon bébé a quitté la maison à 10h31, à 10h33, il était mort. Cet homme a juste continué à tirer».

D’après l’avocat des familles des victimes cité par le média américain, ceux-ci ont essayé de prendre la fuite, car ils étaient simplement « terrifiés » par la course-poursuite. Il estime que l’agent qui a tiré était « hors de danger » et qu’il s’est approché de leur voiture pour « mieux viser ». Selon lui, son action était guidée par « l’intention de tuer ».

En leur hommage, un rassemblement a été organisé à Cocoa. Certains manifestants avaient des pancartes Black Lives Matter.

Avec Sputnik

 

 

 

                                                                 

Plus d'articles
Mercato : les révélations d’Aubameyang sur son été chaud