Les recherches sur l’identité de Jésus-Christ continuent de passionner les plus grands archéologues de la planète. Celles menées dans le désert du Néguev, par un groupe d’archéologues israéliens, a permis de retrouver une image de Jésus-Christ.

Un portrait inédit de Jésus découvert par des chercheurs dans un désert israélien
Un portrait inédit de Jésus découvert par des chercheurs dans un désert israélien

L’image découverte dans le désert du Neguev est certes loin de celle que nous présente la tradition byzantine, mais elle a le mérite d’être l’une des très anciennes preuves de ce à quoi ressemblait Jésus.



Elle se trouvait, selon Emma Maayan-Fanar, dans le baptisère à l’extrémité de l’église. L’historienne dont les propos sont rapportés par le journal Haaretz, estime que l’image est authentique et ne devrait pas faire l’objet de doute, vu l’endroit où elle a été découverte.

Elle ne ressemble pas au portrait byzantin qui présente le fils de la vierge Marie comme un homme aux cheveux longs et barbu. Cependant, elle confirme quelque peu, les allégations issues d’autres recherches.

Un portrait inédit de Jésus découvert par des chercheurs dans un désert israélien
Un portrait inédit de Jésus découvert par des chercheurs dans un désert israélien

En effet, une représentation, la plus ancienne de Jésus a été trouvée en Syrie en 2011. Elle est à ce jour, la plus ancienne du Christ. Datant de l’an 235, elle présentait, elle aussi, Jésus-Christ, sans barbe, et marchant sur l’eau ce qui permet de ne pas douter de l’identité du personnage à la tête ovale et aux yeux grands et ronds.

Miss Togo 2019