Un produit au cœur d’un gros scandale au Cameroun commercialisé au Togo

Une Togolaise a publié sur Tiktok une vidéo dans laquelle elle fait la promotion d’un produit rajeunissant. La vidéo est essentiellement destinée à un public cible togolais étant donné que la langue utilisée par la dame est l’Ewe.

Il y a de cela quelques jours, ce produit a fait l’objet d’un gros scandale au Cameroun conduisant l’entreprise productrice dudit produit à fermer ses portes.

Affaire “Collagène”

Nourane Foster, la députée camerounaise est accusée par France 24 de prôner des “pratiques dangereuses pour la santé”, notamment la dépigmentation.

Dans un reportage intitulé “Blanchir sa peau : un business juteux, mais dangereux”, diffusé sur la chaîne de télévision, le média a mis l’accent sur le produit “Collagène” commercialisé par Nourane Foster.

Le média a interviewé une spécialiste de la santé qui indique que le produit “n’a pas seulement d’effets au niveau de la peau. Ça peut entraîner d’autres maladies. Il y a l’hypertension, il y a le diabète et le cancer de la peau”.

Les critiques n’ont pas cessé de pleuvoir sur la femme d’affaires qui a décidé de fermer son entreprise.

“La chaîne française FRANCE 24 Gagne, l’entreprise camerounaise Nourishka Ferme. Tout un tissu de mensonges accablant nos efforts, les efforts de tous ces centaines de jeunes Camerounais. Aucune investigation, juste des allégations coupées et montées de toutes pièces qui ne reflètent en rien la réalité.

J’encourage toutes les femmes Entrepreneures dans les domaines de ne pas lâcher, ni baisser les bras. L’entreprenariat est difficile. Mais il vaut la peine d’essayer quand même. Excellente soirée. Je vous aime très fort”, a-t-elle réagi.

Similaires