in ,

Un robot capable de tuer le coronavirus testé à Bahreïn (vidéo)

Des ingénieurs bahreïniens ont mis au point un robot nettoyant à rayonnement ultra-violet capable d’éliminer plusieurs micro-organismes dont le coronavirus, en attaquant leur ADN.

Un robot tueur du coronavirus convoité par Hollywood

Dédié à l’assainissement des pièces, des espaces publics et des entreprises, ce robot conçu par Fab Lab Bahrain a pour but d’aider à assurer la santé et la sécurité publiques, rapporte le Gulf News. 

Selon les spécialistes, du fait que ses rayons sont assez puissants pour détruire l’ADN du coronavirus, le robot pourrait éliminer jusqu’au 90 % de tous les micro-organismes qui y sont exposés pendant 30 minutes. Ce processus est appelé l’irradiation germicide ultra-violette. Toutefois, la machine devra fonctionner seule, « car sa lumière est si forte qu’elle pourrait également endommager les cellules humaines ».

Actuellement testée en milieu industriel avant sa sortie « dans les meilleurs délais », le robot made-in Bahreïn a été conçues pour parler 12 langues et effectuer certaines tâche entre autres, mesurer la température corporelle, identifier les patients à l’aide de la reconnaissance faciale et répondre aux commandes vocales du personnel.

Les Etats-Unis travailleraient toujours avec l’OMS

« Nous avons commencé à utiliser les robots dans les installations d’isolement et de traitement dans le cadre de la phase expérimentale pour les utiliser ensuite dans le secteur de la santé. Il s’agit certainement d’une nouvelle révolution médicale et nous voulons vérifier les avantages que les patients et le personnel peuvent obtenir. Cette nouvelle technologie aidera les médecins et les infirmières à évaluer l’efficacité des robots et à les intégrer dans leur travail quotidien », a expliqué le docteur Waleed Al Manea du ministère de la Santé de Bahreïn. 

Avec la pandémie de coronavirus, la demande pour les robots destinés au secteur hospitalier a augmenté.

Pour rappel, les Etats Unis, et plus précisément le Massachusetts, avait mis au point un robot UV à ondes courtes pour nettoyer les surfaces d’une banque alimentaire ainsi qu’une société danoise qui avait également fabriqué une machine à lumière UV qui traite les pièces en un maximum de 20 minutes.

À Singapour, un autre type de machine veille au respect de la distanciation sociale dans les espaces publics, alors qu’ailleurs, les robots servent non seulement à la désinfection, l’accueil des patients, la prise de la température corporelle mais aussi à d’autres soins, indique Sputnik.
 



0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaire

Haïlé Sélassié : la statue de l’ex-empereur éthiopien détruite dans un parc de Londres

Opéré il y a 15 ans, il découvre une aiguille oubliée dans sa gencive (photo)