Un Togolais décède dans un tragique accident en France ; les faits

Marié et père de deux filles, Tarek Kodzo Boustani a perdu la vie il y a quelques jours, suite à un tragique accident en France. Togolais d’origine libanaise, feu Kodzo fut Commandant de Bord de la compagnie aérienne panafricaine, Asky.

Tarek Kodjo Boustani a été fauché à 46 ans par une voiture il y a quelques jours dans le Nord de la France où il avait rejoint ses proches pour quelques jours de repos.

Une fin tragique pour ce Togolais au parcours inédit.

Après des études au lycée français de Lomé, puis à Dakar, il revient au Togo épauler son père dans l’entreprise familiale.

Mais l’aviation le démange. Il n’y connaît rien. Celui qui va lui faire découvrir la magie des airs, c’est Michel Restoux, le pilote du président Gnassingbé Eyadema.

A l’aéroclub de Lomé, il se forme sur un monomoteur, puis un bimoteur. Il est doué et apprend vite. Il va compéter sa formation sur des jets en France et aux Etats-Unis. Il travaille un temps pour la RAM, Air Afrique et une compagnie au Nouveau Mexique.

Michel Restoux, repère vite ce jeune et décide de lui confier les manettes de co-pilote du Boeing 707 présidentiel. Il a moins de 30 ans.

Le 21 septembre 2000, Tarek Kodjo est convaincu que sa carrière de pilote touche à sa fin.

Lors d’un vol entre Paris et Lomé, un incendie se déclare à bord de l’avion présidentiel. L’équipage réalise une prouesse incroyable, effectuer un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Niamey. Si l’avion est HS, l’équipage et les passagers sont indemnes.

En 2005, Tarek Kodjo Boustani décide de s’orienter vers une carrière dans l’aviation commerciale. Il vole pour la mythique Aéropostale.

A la création d’Asky en 2010, il retourne immédiatement à Lomé et devient l’un des premiers pilotes de la compagnie, puis le plus jeune commandant de bord et instructeur.

Il multiplie les vols dans toute l’Afrique dans des conditions souvent difficiles en raison des conditions météorologiques difficiles.

Tarek est un passionné de voyages, de découvertes, de lieux inédits. Il parcourt le monde, souvent seul avec un sac à dos pour seul compagnon. C’est aussi un amateur de plongée et d’archéologie.

Que la terre lui soit légère !

A son épouse et à toute sa famille, toutes nos sincères condoléances.

Avec Republicoftogo

Similaires