Un Zimbabwéen défraye encore la chronique

Le Zimbabwe continue de surprendre plus d’un en ce mois de décembre. Après avoir fait démissionner l’ancien président Robert Mugabe et organisé dans la foulée la cinquième édition du concours de « l’Homme le plus laid du pays », ce pays de 17 millions d’habitants défraye encore la chronique avec un fait divers.

Le 25 décembre dernier, quand les habitants de Banket Growth Point de la province de Mashonaland Ouest se pressaient dans les églises pour célébrer la fête de la Nativité, un homme marié aurait été surpris en plein ébat sexuel avec une  femme handicapée mentale derrière un magasin.

Connu sous le nom de Baba Nyasha, le fait est d’autant plus surprenant puisque ce dernier faisait office de modèle de mari fidèle dans son quartier.

Un acte qui n’a pas valu l’indifférence des voisins. Il aurait été humilié et battu pour cet acte posé, rapporte des journaux locaux.

Un acte que certains tentent d’expliquer comme un sacrifice pour les forces mystiques afin de faire fortune. Pour d’autres, ce geste serait dû au fait qu’il ne serait pas bien satisfait sur le plan sexuel par sa femme au foyer.

Aux dernières nouvelles, la femme de Baba Nyasha aurait quitté le domicile conjugal.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Le coronavirus peut-il se développer en Afrique ? Voici la réponse de l’OMS