in

Une adolescente musulmane frappée et tondue après être sortie avec un chrétien

A Besançon, en France, les parents d’une fille musulmane l’ont battue et lui ont rasé les cheveux de force après qu’elle a fugué avec son petit ami chrétien, rapporte Paris Match.

A quoi servent les moustaches du chat ?

La jeune fille de 17 ans, arrivée de Bosnie-Herzégovine il y a plus de deux ans avec sa famille, entretenait depuis plusieurs mois une relation avec le garçon d’origine serbe qui vivait dans le même immeuble, à Besançon. « Les deux familles se connaissaient et (leur relation) ne posait pas de problème, mais quand les jeunes ont commencé à parler de mariage, les parents de la jeune fille lui ont dit : ‘Nous sommes musulmans, tu ne te marieras pas avec un chrétien’ », a expliqué Margaret Parietti, la vice-procureure au parquet de Besançon.

La jeune fille est alors privée de téléphone par sa famille et empêchée de contacter son petit ami. Puis les deux adolescents décident de s’enfuir pendant quatre jours tout en gardant le contact avec leurs parents respectifs. Mise en confiance par des messages de sa mère qui « apparaît plus rassurante », l’adolescente rejoint le lundi 17 août son domicile avec son petit-ami, accompagnée des parents du garçon.

« Déferlement de violence »

La situation ne tarde pas à dégénérer. « La première gifle est partie de la mère, puis il y a eu un déferlement de violence. Elle est emmenée dans une chambre, violentée. Elle a été tondue, selon ses déclarations, par son oncle, le frère de son père, tout en étant frappée », a détaillé la magistrate, soulignant qu’elle avait auparavant « 60 cm de cheveux ». Selon des sources concordantes, c’est le père de la victime qui aurait demandé à son frère de passer la tondeuse dans les cheveux de sa fille.

Les parents du garçon ont affirmé ne pas avoir osé intervenir, n’étant pas chez eux, mais leur fils a rapidement quitté le domicile pour prévenir la police, selon le parquet. A l’arrivée des policiers, la tante de la jeune fille l’a contrainte à se cacher dans une pièce, mais elle a été découverte par les forces de l’ordre, puis transportée à l’hôpital. Elle souffre d’une côte cassée et d’hématomes « un peu partout », notamment « au niveau d’une oreille, ce qui est caractéristique d’une traction », selon la vice-procureure.

Les parents, l’oncle et la tante de l’adolescente ont été placés en garde à vue.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etats-Unis : des incendies hors de contrôle en Californie

Un homme meurt coincé dans son canapé