Une femme arrêtée pour avoir empoisonné à mort le camarade de classe de sa fille pour…

Une femme jalouse de 42 ans a été arrêtée après l’empoisonnement d’un garçon de 13 ans qui avait de meilleurs résultats en classe que sa fille.

La police indienne enquête actuellement sur cette affaire, tandis que la suspecte serait en détention après avoir reconnu son crime.

Selon odditycentral.com, le triste incident s’est produit vendredi 2 sepetembre, après une répétition pour un événement de la journée annuelle dans une école de Karaikal, dans le territoire indien de Puducherry.

Le garçon décédé se serait plaint à sa mère qu’il avait commencé à se sentir mal après avoir bu une boisson gazeuse que lui avait offerte le gardien de l’école, pensant que c’était elle qui la lui avait envoyée.

Peu de temps après la plainte, il a commencé à vomir, et ses parents l’ont emmené d’urgence à l’hôpital gouvernemental de Karaikal, où il a reçu un traitement.

Après leur retour à la maison, l’état de la victime s’est détérioré, et il a été renvoyé à l’hôpital dans la nuit de vendredi 2 au samedi 3 septembre 2022, où il a été admis, mais il est mort le lendemain.

Sa mère, perturbée, a commencé à demander à des proches s’ils avaient envoyé une boisson gazeuse à son fils. Elle s’est rendue à l’école de son fils et ils ont vérifié les images de vidéosurveillance montrant la femme mal intentionnée mettant quelque chose dans la bouteille et la remettant ensuite au gardien de l’école.

Elle a été identifiée comme étant la mère d’une camarade de classe de la victime, avec laquelle il s’était disputé au sujet de ses résultats scolaires.

Odditycentral.com rapporte qu’une vidéo tournée sur son lit d’hôpital avant sa mort montre le pauvre garçon disant : « Sa mère a donné une boisson gazeuse au gardien de l’école en disant qu’elle venait de ma mère. J’ai bu et j’ai commencé à me sentir mal à l’aise alors je suis rentré chez moi. Puis j’ai commencé à vomir ».

Un membre de la famille de la défunte aurait également déclaré : “Depuis la maternelle jusqu’à maintenant, il a été premier de la classe. C’est arrivé par jalousie.”

Pendant ce temps, la suspecte aurait reconnu le délit, affirmant qu’elle n’avait pas l’intention de tuer le garçon, ajoutant qu’elle avait seulement mélangé la boisson avec des pilules laxatives pour provoquer la diarrhée de la victime et la rendre malade.

Similaires