>

Une femme de 110 ans révèle le secret de la longévité et reçoit une carte du roi Charles

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

L’une des femmes les plus âgées de Grande-Bretagne vient de fêter son 110e anniversaire, laissant de nombreuses personnes curieuses de savoir quel est le secret de sa longévité.

Merah Smith est née en 1912 en Jamaïque. Elle a vécu la Première et la Seconde Guerre mondiale.

L’arrière-arrière-grand-mère, qui vit à Croydon, a déclaré lors de la célébration de son anniversaire qui s’est tenue chez sa petite-fille : « Je suis très chanceuse. Après la pluie d’hier, j’ai prié pour une belle journée, et regardez aujourd’hui, il y a du soleil et pas de pluie. Cela montre qu’il faut toujours avoir foi en Dieu ».

L’ancienne infirmière, connue sous le nom de Louise, a 3 enfants, Irene, 87 ans, Tony, 76 ans et Icha, 64 ans, 6 petits-enfants, 11 arrière-petits-enfants et 3 arrière-arrière-petits-enfants.

Mme Smith prévoit de vivre au moins jusqu’à 115 ans. Elle attribue sa longue vie à son régime alimentaire et à sa foi.

Elle s’est mise au kickboxing et à la danse comme passe-temps et ne les a abandonnés qu’à 103 ans, lorsque les médecins l’ont encouragée à le faire parce que ses genoux avaient commencé à lui causer des problèmes il y a 7 ans.

Lorsqu’on lui demande quel est le secret de sa longévité, Mme Smith répond : « Manger de la bonne nourriture comme du poulet, des légumes et des fruits. Pas de stress, mais surtout lire la bible, prier et avoir confiance en Dieu.

Je suis née à Kingston, en Jamaïque, et je suis arrivée au Royaume-Uni en 1963. Je ne m’attendais pas à vivre aussi longtemps, mais chaque fois que le Seigneur veut me prendre, je lui fais confiance, il peut me prendre ».

Sa décennie préférée est celle des années 1930, lorsqu’elle a rencontré son mari James, qui est malheureusement décédé d’un cancer de l’estomac dans les années 1950.

À 103 ans, elle s’est envolée pour la Jamaïque pour des vacances de 2 semaines et a ensuite assisté au mariage de sa petite-fille à Cumbria.

Cette année étant plus libre en raison de la diminution des restrictions de Covid, Mme Smith a pu continuer à aller à son église bien aimée, l’église évangélique de Thornton Heath, où elle a construit des amitiés durables.

Son fils Tony Smith s’occupe d’elle et lui prépare toujours de délicieux plats frais. Il a dit qu’il savait qu’elle allait vivre longtemps car elle faisait beaucoup d’exercice.

Mme Smith a reçu une carte de la Reine chaque année depuis qu’elle a eu 100 ans, mais cette année, c’est la première fois qu’elle en reçoit une du Roi.