Une femme pose avec sa poitrine poilue en couverture d’un magazine de mode (photos)

Une jeune artiste québécoise de 24 ans, nommée Esther Calixte-Béa, est l’une des 10 femmes choisies par le magazine britannique Glamour pour célébrer la diversité corporelle et faire progresser les mentalités. Cette jeune femme, connue sous le pseudonyme « Queen Esie » sur Instagram, possède en effet une pilosité abondante et se bat pour la normaliser, selon Cnews.

« Je voulais montrer qu’une femme aussi poilue que moi pouvait être sur un cover (en couverture) », a confié la jeune femme.

Comme l’explique Deborah Joseph, rédactrice en chef de Glamour UK, Esther Calixte-Béa fait partie de ces personnes « qui habituellement n’ont jamais vu personne qui leur ressemble sur la couverture d’un magazine ».

Pour autant, la responsable de cette revue lue par quelque 2,7 millions de personnes chaque mois a voulu que les choses changent et n’a pas hésité à confier à Esther Calixte-Béa la direction artistique de son portrait, lequel dégage d’ailleurs une grande confiance en elle.

Dans le numéro de janvier 2021 du Glamour britannique, les lecteurs pourront en outre découvrir l’histoire d’une femme qui a subi une mastectomie, soit une ablation d’un sein, ou d’une autre qui a appris à accepter son eczéma. Autant de parcours de vie qui échappent encore souvent à l’œil des médias traditionnels.

Quant à Esther Calixte-Béa, sa relation complexe avec son physique a commencé à la préadolescence. A 11 ans, elle avait en effet déjà une pilosité abondante et avait commencé à s’épiler en dernière année de primaire.

Avec Cnews.

Plus d'articles
La succession de Cristiano et Messi ? CR7 a 4 noms en tête