in

Une Organisation non gouvernementale recrute des Représentant(e)s communautaires

Une Organisation Non Gouvernementale (ONG) intervenant principalement et prioritairement dans les domaines de l’Education, la Santé et l’Environnement recrute pour emploi à temps partiel et à durée déterminée (CDD) des Représentant(e)s Communautaires. Les postulant(e)s doivent être disponible dans les mois de Juillet, Août et Septembre, de préférence.

Référence  : PPI / GPP / RC / 18
Localisation : Togo
Rattachement hiérarchique  : Direction des Programmes
Type de contrat : Contrat à Durée Déterminée (CDD)
Temps de travail : Temps partiel
Lieu de travail: Canton ou Village choisi par le postulant
Période (de préférence) : Octobre – Décembre
Niveau d’étude exigé : BAC + II (ou équivalent)
Domaines d’étude visés : Sociologie, Anthropologie, Histoire (ou autre)
Rémunération : Convenue avec le postulant

I) TITRE DU POSTE

REPRESENTANT(E) COMMUNAUTAIRE

II) CONTEXTE ET JUSTIFICATION

L’avènement de la décentralisation permet à chaque communauté de s’autogérer et de prendre sa destinée en main. Dans cet ordre d’idée, dans les Documents Stratégiques de Réduction de la Pauvreté (DSRP) et plus récemment dans la Stratégie de Croissance Accélérée et Promotion de l’Emploi (SCAPE), il a été prévu des plans de développement communautaires. Plus spécifiquement, il existe des Plans d’Action Villageois (PAV)  et des Plans d’Action Cantonaux (PAC), lesquels plans intègrent toutes les prévisions et perspectives relatives au développement des cantons et/ou villages.

S’il est vrai que la mise en œuvre de ces plans de développement devait permettre de soulager autant que faire se peut la souffrance des populations à la base, il n’en demeure pas moins vrai que beaucoup reste à faire dans ces communautés, surtout celles rurales. C’est ainsi que la grande majorité de ces populations vivent dans la paupérisation et le désarroi total. Il convient de souligner que dans ces communautés, des comités ont été mis en place pour assoir le développement, notamment les Comités Cantonaux de Développement (CCD) et les Comités Villageois de Développement (CVD), lesquels comités n’ont pas, dans la majorité des cas, les compétences nécessaires pour monter les projets de développement conformément aux standards internationaux et susceptibles de drainer des financements au profit de leur communauté.

Fort heureusement, beaucoup d’étudiants viennent de ces communautés pour continuer leurs études dans les écoles ou institutions d’études supérieures ou universitaires. Dans le but d’avoir des informations relatives aux besoins des communautés, une organisation non gouvernementale cherche à recruter ces étudiants qui vont servir d’interlocuteurs pour ces communautés. Il s’agira pour ceux-ci, Représentant(e)s des communautés choisies, de mener des études exploratoires et liminaires de ces dernières, ce qui permettra d’avoir un  aperçu des besoins y afférents et de leur ampleur, de faire connaitre l’organisation, et de jeter les bases de la contractualisation de cette dernière avec ces communautés. Postérieurement aux études faites dans la communauté par les Représentant(e)s communautaires,  les coordonnateurs de l’organisation s’y rendront pour concevoir les projets de développement permettant de mobiliser les financements nécessaires pour leur exécution afin de soulager les populations.

III) DESCRIPTION  DU POSTE

Sous l’autorité du Coordonnateur Chef Régional, le Représentant Communautaire travaille dans la communauté (canton ou village) et doit effectuer une étude exploratoire et liminaire permettant de recueillir les problèmes et besoins communautaires. Dans ce but, il doit travailler en synergie avec les responsables communautaires, les autorités administratives locales et les populations dans leur
diversité ethnolinguistique. Il / elle est responsable à part entière de la mission déclinée ci-dessous.

IV) MISSION

La mission du (de la) Représentant (e) Communautaire s’analyse synthétiquement comme suit :

-Contractualisation avec les responsables communautaires ;
-Etude des problèmes et besoins de la communauté ; et
-Enregistrement des groupes vulnérables.

V) ATTRIBUTIONS ET RESPONSABILITES

Conformément à la mission susvisée les attributions et responsabilités dévolues au (à la) Représentant (e) Communautaire sont les suivantes :

A) Contractualisation avec les responsables communautaires

-Présenter l’organisation non gouvernementale et ses lettres administratives ;
-Présenter les documents contractuels et les expliquer ;
-Présenter les documents mis à sa disposition pour le travail ;
-Recueillir les signatures des autorités communautaires ; et
-Rédiger les procès-verbaux de rencontre avec les autorités communautaires.

B) Etude des problèmes et besoins de la communauté

-Entretien avec les responsables communautaires ;
-Administration du questionnaire à un échantillon de ménages;
-Dépouillement et analyse du questionnaire ;
-Classification des problèmes et besoins selon leur ampleur ; et
-Remplissage des formulaires et fiches prévus à cet effet.

C) Enregistrement des groupes vulnérables

-Entretien avec le Comité de Développement de la Communauté ;
-Enregistrement des enfants orphelins, démunis et vulnérables ;
-Enregistrement des personnes en situation de handicap ;
-Enregistrement des personnes souffrant de pathologies spéciales ; et
-Autres travaux induits par les activités susmentionnées.

VI) QUALIFICATIONS REQUISES

Le poste de Représentant Communautaire est ouvert aux candidats masculins et féminins justifiant des qualifications et expériences minimales suivantes :

1) Education

-Niveau minimum : BAC + DEUX ANS D’ETUDES (OU EQUIVALENT);
-Domaines d’étude : Economie, Sociologie, Anthropologie (ou tout autre domaine).

2) Expérience (souhaitée)

-Expérience de deux (2) ans dans une organisation non gouvernementale en qualité de travailleur social bénévole (atout); et
-Expérience en administration du questionnaire (atout).

3) Formation

-Formation donnée antérieurement à la signature de la convention de travail.

4) Aptitudes

-Excellentes capacités rédactionnelles en langue française (indispensable) ;
-Connaissance parfaite du dialecte de la communauté choisie (indispensable) ;
-Parfaite motivation pour le travail en milieu rural, et capacité d’autonomie ; et
-Parfaite maîtrise de la gestion des priorités.

5) Comportements

-Sens de l’organisation, des relations, de la tenue et de la courtoisie ;
-Capacité à respecter les bonnes mœurs, us et coutumes de la communauté ;  et
-Bonne moralité.

VII) PROCEDURE DE RECRUTEMENT

La procédure de recrutement est la suivante :

a. Etude et sélection des dossiers ;
b. Entretien ;
c. Formation ;
d. Signature de la convention ; et
e. prise de fonction.

VIII) COMMENT POSTULER

A) Documentation à envoyer

Les documents à envoyer sont les suivants :

-Lettre de motivation ;
-Curriculum Vitae actualisé avec PHOTO RECENTE ; et
-Dernier Diplôme.

B) Format de la documentation

Tous les documents doivent être envoyés en format PDF. Plus précisément, la lettre de motivation ; le Curriculum Vitae actualisé (avec PHOTO RECENTE) et le dernier diplôme doivent être envoyé en fichiers PDF séparément. Au total, trois (3) documents PDF doivent être envoyés au Directeur Exécutif de l’organisation.

a. Langues et adresses électroniques

Les documents de candidature doivent impérativement être envoyés en Français. Lesdits documents doivent être envoyés aux DEUX adresses email ci-dessous indiquées :

-ppigrh3@gmail.com.
-philanthropicproject@gmail.com

Le format de l’objet de l’email est le suivant :

NOM & PRENOM_REPRESENTANT(E) COMMUNAUTAIRE

b. Date limite et autres informations

Les documents susvisés doivent être adressés au Directeur Exécutif de l’organisation au plus tard le 11 Août 2018 à 23 h 59 mn.

Seul(e)s les candidat(e)s sélectionné(e)s seront contacté(e)s pour la suite de la procédure de recrutement. Les candidat(e)s doivent être âgé(e)s de vingt-trois (23) ans au minimum.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Le PDGM recrute

La BAD recrute pour ses agences dans 3 pays de l’Afrique de l’Ouest