Une population désormais prête à faire face aux catastrophes naturelles

cadre-de-vie-reduction-des-risques-de-catastrophes-naturellesLe ministre togolais de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, Fiatuwo K. Sessenou a officiellement lancé la Tournée nationale de sensibilisation sur les risques catastrophiques ce lundi 12 décembre 2016 à Agou.

Au cours de cette tournée guidée par 2 équipes d’experts, il était question de renforcer la résistance des populations, surtout celles vivant dans les zones vulnérables face aux risques catastrophiques et de les amener à s’approprier la conduite à tenir pour faire face aux situations d’urgence quand elles surviennent. Inondations, tempêtes, incendies, éboulements de terrain et érosion côtière sont les aléas retenus.

Cette tournée a été rendue possible grâce à l’appui du Projet de gestion intégrée des terres en catastrophe (PGITC), un projet du Gouvernement financé par plusieurs partenaires dont la banque mondiale.

D’une part, pour M. Blakime Marcelin, Directeur général des infrastructures et des équipements urbains, « cette tournée est organisée dans le but d’amener nos populations à arrêter de construire dans les zones inondables et d’occuper les zones sujets à des catastrophes »

D’autre part, selon M. Fiatuwo K. Sessenou, ministre togolais de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, « cette mission a pour objet de dégager le lien qui existe entre le changement climatique et les établissements humains et amener les populations à observer les règles d’urbanisme que nous avons commencées à établir dans les villes ».

Une visite guidée, suivie de la remise symbolique d’un lot de documents-cadre de sensibilisation relatifs aux risques de catastrophes naturelles dans les établissements scolaires à l’endroit des élèves, a mis fin à la cérémonie.

Plus d'articles
Togo : les journalistes à l’école du professionnalisme