Une population saine passe par un environnement sain

OLYMPUS DIGITAL CAMERACe samedi, c’est la distance CEG Amandahomé – Hôtel le Havre de paix qui a été rendue propre par les jeunes.

Cette opération de salubrité est organisée chaque quinzaine par le Comité cantonal de développement d’Aflao Sagbado en collaboration avec l’Agence nationale du développement à la base (ANADEB).

Elle est régulièrement faite par les populations d’Amandahomé, de Ségbé, du canton d’Aflao Sagbado et celui d’Aflao Gakli.

Pour le secrétaire du CVD Amandahomé, Adjahlin Yao, il s’agit de rendre ces endroits propres « pour permettre à la population de vivre dans de meilleures conditions d’hygiène. »

Cette action fait le bonheur des passants et des habitants de la zone. « J’étais passé par ici hier, ce n’était pas très beau à voir. Il y avait tellement d’herbes. Mais, ce matin, je constate que tout est propre. C’est vraiment à féliciter et à encourager », a affirmé un conducteur de taxi-moto.

Plusieurs localités de la capitale sont dans cette dynamique d’assainissement publique soutenue par l’ANADEB.

Plus d'articles
HCTE : le Togo accueille ses 77 délégués élus dans les prochains jours