Université de Lomé : le Centre Informatique et de Calcul veut permettre à l’Afrique de saisir sa place dans la révolution informatique

« L’informatique, la source de nouvelles perspectives de développement africain », est le thème retenu par le Centre informatique et de calcul (CIC) de l’Université de Lomé (UL) pour commémorer ses 30 années d’existence.

Photo de famille des officiels à l’issue de la cérémonie de lancement

Les manifestations marquant ce jubilé de perles ont été lancées ce lundi 24 septembre 2018 par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en présence de son homologue des Postes et de l’Économie numérique, du Président de l’UL et du monde universitaire.

Au programme des 5 jours d’activités, une caravane à travers la ville de Lomé, des expositions-ventes, des ateliers de formations, des remises d’attestation aux étudiants diplômés en parcours licence et master, des conférences et bien d’autres. Le but est de fédérer davantage les personnels et les étudiants, mais aussi de communiquer sur les valeurs, les résultats et les perspectives d’avenir du CIC.

Selon le directeur-adjoint du CIC, M. Boroze Tchamiye, après 30 ans de parcours, le CIC ne compte pas se reposer sur ses lauriers, mais continuera son évolution afin de permettre à l’Afrique de saisir sa place dans la révolution informatique qui est actuellement en cours.

Pour ce faire, « nous comptons premièrement renforcer nos équipements, ce qui est en train de se faire grâce à l’appui du Président de l’Université et du Gouvernement. Deuxièmement, nous allons renforcer le volet de notre personnel, ce qui est également en cours et troisièmement, nous ambitionnons d’aller jusqu’au cycle doctorat pour former des enseignants-chercheurs dans le domaine de l’informatique. Ceci permettra à nos prestations de services de se hisser au niveau des besoins de toutes les entreprises du pays et de toute la sous-région », a affirmé M. Boroze Tchamiye.

Plus d'articles
France : quand les citoyens s’en prennent à la posture de leur président