Urgent ! Cancer du sein : ces 5 signes qui ne trompent pas

La 28ème édition d’«Octobre rose», mois de sensibilisation à la prévention et à la lutte contre le cancer du sein, est lancé depuis le 1er octobre. Les chances de guérir de ce mal sont importantes s’il est vite détecté. Comment savoir si l’on est atteint ? Voici quelques signe qui ne trompent pas.

Apparition d’une masse

Ce symptôme qui se développe à partir de cellules de la glande mammaire, se caractérise par l’apparition d’une grosseur dans un sein. Selon l’Institut national du cancer, celle-ci qui peut être visible et/ou détectable à la palpation n’est en général pas douloureux. L’auto-examination régulière est importante. De consistance dure, elle présente des contours irréguliers, et n’est pas mobile, car elle adhère aux tissus.

Modification de la forme du sein

La formation de petits creux sur le sein, semblables à des fossettes, ainsi qu’une éruption cutanée rougeâtre, potentiellement due au blocage des vaisseaux lymphatiques par les cellules cancéreuses, sont également des symptômes qui doivent alerter. Une modification rapide de la taille du sein et de sa texture (aspect «peau d’orange») doit aussi attirer l’attention sans oublier que chez certaines personnes, les mamelons peuvent pointer vers l’intérieur (mamelons inversés).

Ganglions sous l’aisselle

La présence de ganglions enflés et durs au niveau des aisselles est un autre signe. Les cellules cancéreuses peuvent s’échapper du sein et se répandre dans l’organisme. Et les ganglions lymphatiques situés sous les aisselles (ganglions axillaires) sont les premiers à être potentiellement touchés. L’examen de ces ganglions au microscope permet d’en savoir davantage sur la propagation du cancer.

Ecoulements mamelonnaires

Des écoulements mamelonnaires anormaux et spontanés, c’est-à-dire des fuites de liquide d’un ou des deux mamelons, peuvent survenir en cas de cancer de sein. S’ils ont lieu en dehors d’une période d’allaitement et qu’il y a des traces de sang, il faut consulter un médecin. Cela peut ne pas être systématiquement synonyme de cancer du sein car d’autres affections peuvent provoquer ces sécrétions. Il est primordial de ne pas auto-entretenir l’écoulement en pressant sur le mamelon.

Nausées, douleurs osseuses

D’autres signes dits «tardifs» doivent être pris en considération. Il s’agit entre autres des douleurs osseuses et articulaires, des nausées, une perte d’appétit, de poids, des maux de tête, ou encore une détérioration de la vue, qui devient floue. Une fois que le cancer a pris de l’ampleur on peut observer d’autres signe : des difficultés à respirer ainsi qu’une toux sèche, ou encore un jaunissement de la peau.

Avec Cnews

Plus d'articles
Togo / Ecole : Un inspecteur suspendu pour insubordination ; les faits