USA : des policiers moquent la mort de George Floyd avec une carte de Saint-Valentin

«Vous me coupez le souffle» ! Anodins en apparence, ces mots auraient été écrits sur une carte de Saint-Valentin moquant la mort de George Floyd, selon un policier de Los Angeles, en Californie. 

Il a rapporté à sa hiérarchie que plusieurs policiers se la faisaient passer sous le manteau. Le samedi 13 février, The LAPD, le département de la police de Los Angeles, a lancé une enquête interne, et le policier doit être entendu le lundi 15 février, dans le but de déterminer l’auteur de ce montage et comment cette carte a pu entrer dans un commissariat de la ville, indique The Los Angeles Times.

Associée à George Floyd, l’Afro-Américain mort étouffé le 25 mai dernier après qu’un policier blanc, Derek Chauvin, a posé son genou sur son cou pendant plusieurs minutes malgré que la victime disait ne pas pouvoir respirer, cette phrase prend une tout autre tournure, aux relents racistes, et de nature potentiellement explosive.

«Je ne peux pas respirer» (i can’t breath, en Anglais), derniers mots prononcés par George Floyd, était écrit sur nombre de pancartes par des milliers de manifestants révoltés par la mort de cet homme. Cela avait engendré d’énormes manifestations et émeutes à Minneapolis et dans de nombreuses autres villes américaines, rappelle Cnews.

«Notre enquête vise à déterminer l’exactitude des allégations tout en renforçant notre tolérance zéro pour quiconque a des opinions racistes», a expliqué le capitaine Michel Moore, l’un des responsables de la police locale, précisant que l’enquête s’intéressait plus particulièrement à deux comptes Instagram potentiellement liés à des agents de police.

Plus d'articles
Twitter : Steve Bannon banni définitivement pour cette raison