USA : ils dégradent un slogan Black Lives Matter et risquent 1 an de prison (vidéo)

Le slogan Black Lives Matter a été peint le 4 juillet en grandes lettres jaunes devant le palais de justice de Martinez, en Californie, suite à une autorisation de la ville, relate le New York Times. Cependant, quelques heures plus tard, deux personnes, une femme et un homme, ont décidé de le dégrader.

Paul Pogba s’affiche avec un logo du “Black Lives Matter” sur le crâne

La vidéo filmée par un témoin montre la femme repeindre le slogan avec de la peinture noire. L’homme qui l’accompagne filme la scène. Les deux sont possiblement des partisans de Donald Trump, l’homme portant un T-Shirt avec le nom du Président américain.

« Personne ne veut de Black Lives Matter ici. Nous en avons assez de cette histoire », ont-ils proclamé. « Le récit de la brutalité policière, le récit de l’oppression, le récit du racisme, c’est un mensonge ».

Plus tard, les individus ont été identifiés. Ils ont été accusés de crime de haine, chacun risquant une amende de 350 euros à la suite de ce vandalisme, et de possession d’outils pour commettre un vandalisme ou des graffitis.

Racisme : Jeff Bezos répond à une cliente d’Amazon opposée au ‘Black Lives Matter’

Toutes les accusations sont des délits, aucune date d’audience n’a été fixée, selon un porte-parole du parquet. Si ces personnes sont reconnues coupables, elles risquent jusqu’à un an de prison, indique le bureau du procureur du district.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Mercato / Real Madrid : Après Mbappé, Zidane active une piste totalement inattendue !