USA / Irruption de manifestants dans le Capitole : la certification de la victoire de Biden interrompue

Branles-bas au Capitole ce 6 janvier 2021. La session destinée à certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine a été suspendue en urgence par le Congrès en raison de l‘ irruption de manifestants pro-Trump dans le Capitole.

La police a fait évacuer le personnel du Congrès ainsi que d’autres situés autour du Capitole, peu après la fin d’un discours de Donald Trump.

«Nous ne concéderons jamais, nous n’admettrons jamais la défaite. Cela n’arrivera pas. On ne peut pas s’avouer vaincu quand il s’agit de vol. Notre pays a assez enduré. Nous ne le supporterons plus», a-t-il notamment déclaré lors de son intervention. Entêté, le milliardaire républicain avait alors appelé ses partisans à aller protester contre la certification par les élus du Congrès de la victoire de son opposant démocrate, ayant lieu au même moment dans l’enceinte du Capitole. 

« Je viens juste d‘ évacuer mon bureau à Cannon à cause d’une menace proche. Maintenant, nous voyons des manifestants attaquer la police du Capitole », a tweeté l’élue républicaine à la Chambre des représentants Nancy Mace. Une vidéo montrant des manifestants pro-Trump se dirigeant à l’intérieur du Congrès a été publiée sur Twitter par un journaliste du New York Post, rapporte Ouest-France. Donald Trump a appelé ses partisans à éviter toute violence. 

« Soutenez la police du Capitole et les forces de l‘ ordre. Ils sont du côté de notre pays. Restez pacifiques ! », a-t-il tweeté.

Par précaution, la maire de Washington, Muriel Bowser, a ordonné mercredi un couvre-feu à 18H00 locales (23H00 GMT) qui doit durer jusqu‘ à jeudi matin 06H00 locales (11H00 GMT), dans la capitale fédérale. Dans un communiqué publié sur Twitter à cet effet, elle a précisé que les travailleurs essentiels ainsi que les journalistes en étaient exemptés.

Plus d'articles
Caricatures : la position de Justin Trudeau sous le feu des critiques