USA : le Nigeria ajouté à une nouvelle liste noire

Les États-Unis ont ajouté ce lundi 7 décembre, le Nigeria à leur liste noire des pays “particulièrement préoccupants” en matière de liberté religieuse, considérée comme “la première des libertés” par le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

“Le soutien des États-Unis à la liberté de religion est inébranlable”, a-t-il souligné sur Twitter. “La liste noire annuelle montre que quand la liberté religieuse est menacée, nous agissons”, a-t-il prévenu. Mike Pompeo n’a pas précisé les raisons de la mise à l’index du Nigeria, qui avait été déjà placé “sous surveillance” en 2019.

Dans son dernier rapport sur la liberté religieuse dans le monde publié en juin, le département d’État américain relevait les tensions entre les autorités et le groupe chiite radical du Mouvement islamique au Nigeria, dont les manifestations sont régulièrement réprimées dans le sang. Le rapport évoque aussi des arrestations de musulmans pour avoir mangé en public dans l’État de Kano durant le jeûne du ramadan.

L’inscription sur la liste noire peut ouvrir la voie à des sanctions, notamment au retrait de l’aide financière du gouvernement américain, si les pays désignés ne prennent pas des mesures pour corriger les entraves à la liberté religieuse qui leur sont reprochées par Washington.

Avec France24

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Le Cabinet LUCREATIF recrute