USA : vers l’annulation du mariage homos3xuel ? Ce juge fait une surprenante sortie

Le juge de la Cour suprême Clarence Thomas a fait valoir que la Cour suprême “devrait reconsidérer” les lois protégeant le mariage homos3xuel et la contraception après l’annulation du droit à l’avortement.

Suite à la décision historique de vendredi qui a révoqué les droits constitutionnels des Américains à l’avortement, Thomas a appelé ses collègues juges à annuler les décisions précédentes qui suivaient un précédent juridique similaire, telles que les droits à l’accès à la contraception, les relations homos3xuelles et le mariage homosexuel.

Le juge de 74 ans, nommé par le président George HW Bush, a fait valoir que, dans la mesure où il a été constaté que la clause de procédure régulière de la Constitution ne garantissait pas le droit à l’avortement dans la décision de vendredi, le tribunal devrait appliquer la même logique à d’autres cas historiques.

Il en a cité trois en particulier – dont Griswold v. Connecticut de 1965, qui permettait aux couples mariés d’acheter et d’utiliser une contraception, et Obergefell v. Hodges de 2015, qui permettait aux couples de même s3xe de se marier légalement.

“Dans les affaires futures, nous devrions reconsidérer tous les précédents de fond de cette Cour en matière de procédure régulière, y compris Griswold, Lawrence et Obergefell”, a-t-il écrit.

Similaires