Vaccination anti-Covid : le Madagascar préfère toujours un remède traditionnel

Le président malgache ne souhaite pas forcément participer à la Covax Facility qui doit donner l’accès au vaccin anti-covid à tous les pays une fois qu’il aura été homologué et approuvé par les gouvernements.

Même si Madagascar, comme plus de 90 pays en développement, pourrait bénéficier d’une subvention avantageuse pour la mise en circulation du vaccin, Andry Rajoelina préfère pour le moment s’en tenir à une réponse locale.

Selon la porte-parole du gouvernement, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, le président souhaiterait plutôt poursuivre la commercialisation du Covid Organics.

Le Covid Organics est une boisson lancée sur la base d’un remède traditionnel qui aurait des vertus préventives sur le coronavirus même si aucun rapport scientifique n’a pu encore le prouver.

Pour l’heure, Madagascar a été préservé de la deuxième vague : la pandémie de la Covid-19 a touché un peu plus de 17 000 personnes et fait 251 victimes.

Avec Africanews

Plus d'articles
Mort du colonel Ouattara : Guillaume Soro salue la mémoire d’un des piliers du coup d’Etat de septembre 2002