>

Vanessa, petite fille de 14 ans vi0lée et étranglée : “Le visage de la honte, de l’horreur…” ; l’inquiétant profil du meurtrier présumé choque les internautes

Partager l'article sur :

Le corps de Vanessa, une adolescente de 14 ans, a été retrouvé ce samedi 19 novembre dans une maison abandonnée située à Birac-sur-Trec (Lot-et-Garonne), en France. Auparavant, un homme de 31 ans avait été interpellé et placé en garde à vue.

Lors de son audition, il a rapidement reconnu avoir agressé s3xuellement la collégienne, qu’il ne connaissait pas, avant de l’étrangler mortellement.

Au fur et à mesure que l’enquête avance, le profil du suspect se dessine. L’homme travaille comme intérimaire et habite à Marmande. Selon le procureur de la République d’Agen, Olivier Naboulet, le meurtrier présumé n’est pas “désociabilisé”, rapporte Lindependant.

L’homme, dont la garde à vue a été prolongée samedi soir, était déjà connu des services de police. Il avait été condamné en septembre 2008 pour une agression s3xuelle sur mineur de 15 ans. Le suspect était lui-même mineur au moment des faits qui remontent à 2006.

Deux anciens collègues du meurtrier présumé, interrogés par BFMTV, révèlent une personnalité troublante. “Je ressentais qu’il y avait quelque chose chez lui qui était une zone d’ombre”, témoigne un d’eux.

Sur la toile, des photos du suspect sont devenues virales et plusieurs internautes se disent choqués face à cet acte ignoble.

“Le visage de la honte, de l’horreur. Bien ou pas de publier son visage, j’en ai rien à foutre, les ordures méritent de se faire cracher à la gueule”, écrit un internaute en colère.